Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Développement personnel et Social

Développer sa Testostérone

23 Novembre 2014 , Rédigé par Undercover Publié dans #Proactivité

Etre Dominant en Développant son Moteur

Développer sa Testostérone

Nous l’avons déjà exprimé dans notre article assurer sa domination au lit, la meilleure façon de développer sa domination passe par le développement de son niveau de Testostérone. dans cet article, nous t’avons fourni 4 astuces pour la développer.

Mais :

Qu’est ce que la Testostérone ?

A quoi sert-elle?

Quel sont ses impacts sur son quotidien ?

Quels sont d’autres activités qui la développent ?

Voilà autant de question auquel je vais essayer de répondre dans ce présent article, comme pour faire de cette publication une référence en la matière. Qui plus est, je voudrais que cet article soit aussi un défi pour toi, lecteur.

A l’issue de ce post, je vais te mettre au défi de relever un challenge, un simple challenge qui devrait te changer la vie. En appliquant ce défi quotidiennement pendant 7 jours, je te GARANTIE que la qualité de ta vie sera MEILLEURE.

INTRODUCTION

Dans ce blog, lorsque nous parlons de la différence entre les hommes et les femmes, nous traitons souvent du point de vue culturel. Pourtant, au delà d’une différence (de toute évidence) physique, l’aspect biologique ne doit pas être négligé.

Et c’est de ce point de vue auquel nous sommes tous d’accord : les femmes développent naturellement de l’oestrogène et les hommes la Testostérone.

Demande-toi :

Qu’est ce qui forme ton pénis ?

A quoi est dû la poussée de poils sur ton torse ?

Réponse : La Testostérone

Je ne vais pas te faire de cours sur la biologie - d’ailleurs, tu n’as probablement pas entendu parler de ce terme barbare depuis tes derniers cours de bio… mais, tu devrais en parler et y penser plus souvent.

La Testostérone a d’autres impacts sur ton quotidien.

Note sur une feuille la réponse à ses questions suivantes :

-As-tu déjà ressenti une baisse de libido ?

-As-tu déjà une faiblesse sexuelle au lit avec une femme ?

-T’es-tu déjà senti fatigué moralement et/ou physiquement ?

-As-tu déjà ressenti un changement d’humeur et un manque de motivation ?

-T’es tu déjà senti déprimé et malheureux ?

-As-tu déjà songé à gagner en virilité ?

Alors si tu n’as rien fait pour aller mieux, il est temps de penser TESTOSTERONE. Attention, ce n’est pas non plus le remède à tous les maux de la vie, mais son développement peut aider face à ces affections et elle contribue largement à ton bien-être et santé.

QU’EST CE QUE LA TESTOSTERONE ?

La Testostérone est l’hormone primaire masculine qui fait partie du groupe des androgènes.

Sache que la majorité de ta Testostérone est produite par tes testicules !! Elle n’appartient pas exclusivement aux hommes, les femmes aussi peuvent la développer, mais nous les hommes ont en moyenne 40 à 60 fois plus que nos charmantes compatriotes.

Voilà pourquoi, nous les hommes nous avons naturellement plus de muscles que les femmes. C’est aussi la raison pour laquelle le « cerveau masculin » est plus lourd que celui des femmes (attention mesdames, je n’ai pas parlé d’intelligence - la grosseur du cerveau n’a rien à voir avec notre intelligence).

C’est aussi la raison principale pour laquelle nous avons plus de poils au visage et sur le torse.

En fait, la Testostérone maintient toute caractéristiques masculines au cours de ta vie et régule également plusieurs systèmes corporels.

C’est souvent elle qui te fait sentir comme un mec, quoi. Encore une fois, si dernièrement tu as ressenti les symptômes précédents, il est grand temps de prendre les choses en main.

LES BENEFICES DE LA TESTOSTERONE.

Une étude a démontré que la Testostérone rendait les hommes moins sociables et plus égocentriques. En même temps, n’est ce pas les reproches principales faites par les femmes ?

Alors assumons notre masculinité et affichons plus les effets bénéfiques de la Testostérone :

  • entretien de son énergie vitale, physique et mentale.
  • développe son esprit de compétition
  • impact sa force physique et sa masse musculaire
  • entretien de son métabolisme corporel
  • prévient de toute démence et maladie (comme Alzheimer)
  • prévient les pannes sexuels et stimule le moteur sexuel

Nous sommes, chacun, né avec des niveaux différents de Testostérone et sa secretion s’estompe au fil des années. Certains s’essaient même à surdoser sa sécrétion (par une consommation de stéroïdes), mais un excès artificielle peut avoir un impact inverse à l’effet voulu sur du long terme.

Nous devons admettre qu’aujourd’hui que nos changements environnementaux, culturels ou alimentaires suscitent une dégénérescence de Testostérone.

Ces facteurs qui sapent notre niveau de Testostérone sont :

  • le stress et le manque de qualité de sommeil lié à notre influence environnementale et culturelle.
  • une alimentation pleine de Soja lié à notre mauvaise alimentation.
  • la croyance de manger peu de gras lié à notre culture.
  • une utilisation excessive des nouvelles technologies imposées par les changements environnementaux.

Voici les résultats d’une étude réalisée récemment :

« Des chercheurs américains ont découvert que les niveaux de Testostérone sont considérablement inférieurs de 15-20% qu’ils ne l’étaient 15 ans plus tôt. Des études scandinaves démontrent de déclins similaires, même parmi les plus jeunes ; un homme né en 1970, par exemple, a 20% de moins de testostérone à 35 ans qu’un homme de la génération de son père au même âge »

LE DEFI DE LA SEMAINE.

Je te met au défi maintenant - accomplir 3 habitudes ou activité cette semaine qui entretiennent ou développent ta Testostérone.

Tu trouveras ici 13 idées d’habitudes / activités qui peuvent aller dans ce sens.

Dans l’idéal, fais en davantage même si le temps te le permets. L’important c’est la régularité, la discipline et l’effort ; fais ces activités sur près de 3 mois.

Voici la liste d’astuces à pratiquer cette semaine :

  1. Dormir au moins 8 heures par nuit. Développer ses activités physiques risque de te fatiguer donc tu dois compter sur un sommeil adéquat et des siestes rapides (26 minutes maximum). Ce qui importe c’est de se réveiller à heure fixe ; alors soustrait 8 heures de ton réveil pour connaitre l’heure à laquelle te coucher.
  1. Ne mange pas de soja. Cela suppose que tu vas devoir lire toutes les étiquettes. Tu risques d’être surpris de voir le nombre de produits qui contiennent du soja. Amuses-toi lors de tes prochaines courses à disséquer les étiquettes.
  1. Médite pendant au moins 10 minutes. Cela devrait ôter tout stress. Eteins ton téléphone et ton ordinateur ou télé. N’écoute pas de musique dans tes oreilles. Focalise toi sur les bruits naturels. Tu peux commencer seulement avec 3 minutes.
  1. Faire des exercices de résistance. Porter des poids et fais des exercices composés (c’est à dire des exercices qui font fonctionner plusieurs groupes musculaires) comme les squats, des dips, du rowing, des pompes ou des soulevé de terre. Ils boosteront bien plus ta T que tes biceps. Tu dois aussi utiliser de lourds poids et des séries courtes. Si tu recherches à maximiser ta T, je te recommande vivement un programme en 5 séries de 5 répétitions (poids lourd / repos de 2 minutes entre les répétitions / 3 minutes entre les séries).
  1. Manger une bonne dose de matière grasse. Tant que ta consommation de matière grasse augmente, ta Testostérone fait de même. Tente de prendre au moins 30% de tes apports caloriques sous forme de matières grasses cette semaine et étend ta consommation tout au long de la journée. Les graisses mono-saturées (celles trouvées dans les noix, le poisson, les olives, l’huile d’olive, les avocats et les plantes) sont particulièrement bénéfiques à ton taux de Testostérone et à ta santé. Mais, ne sois pas apeuré par les graisses saturée ! Ces histoires que cela monte ton taux de cholestérol et que cela provoque des maladies cardiaques est une bonne dose de conneries… Reste raisonnable mais n’oublies pas que la graisse trouvé dans toute arachide développe ton niveau de Testostérone.
  1. Mange une bonne dose de protéines animales. Toute diète végétarienne s’avère diminuer ton niveau de Testostérone. Alors, vas-y achète-toi ce steak pour le manger (c’est probablement l’activité la plus simple de challenge). Inutile d’en surconsommer ; un régime avec un ratio glucide/protéine de 2/1 est idéal pour la production de testostérone.
  1. Manger une bonne dose de légumes verts. Des légumes comme les broccolis, les choux-fleurs, les radis, les raves, les choux de Bruxelles contient tous du DIM (Dindolylmethane) qui favorise l’équilibre entre l’œstrogènes et la Testostérone.
  1. Avoir une relation sexuelle matinale. (si ton partenaire est favorable, bien sur). Le simple fait d’avoir une erection augmente ta Testostérone. Le sexe déclenche ton corps à produire plus de testostérone. Quand tu es excité, tu signales à tes organes sexuelles de travailler pour qu’ils commencent à agir sur cet ordre. C’est tant mieux. Naturellement, au réveil, nous avons une poussée de Testostérone, alors fais en profiter ta partenaire. Plus c’est chaud, meilleur c’est.
  1. Prendre une douche froide. La température corporelle apporte aussi une secretion de Testostérone Une douche froide favorise la Testostérone a se développer comme un signe compensatoire. Alors ce soir après le sport, une douche froide… no question
  1. Eviter l’alcool et la cigarette. Toutes recherches indiquent qu’un excès d’alcool diminue tes taux de Testostérone. Que ce soit la clop ou l’alcool, ils agissent tous deux comme « dépresseur « et stressant. Alors si tu es atteint d’alcoolisme, vas voir un spécialiste autrement limite tes consommations régulières… tu ne te sentiras que mieux.
  1. Manger 5 à 6 petits repas par jour. La meilleure façon de mettre du carburant à ton corps n’est pas le traditionnel « 3 repas par jour » mais faire de plus petits repas avec un bon équilibre entre protéines à faible matière grasse et des glucides complexes. Le changement est radical mais plus difficile à faire… commence par manger une simple pomme au besoin le temps de tes collations.
  1. Relever des défis. Se mettre la barre un peu haute tout en restant réaliste peut tu se avoir des effets bénéfiques sur son corps. Non seulement tu secretes de l’endorphine mais en même temps une poussée de Testostérone arrive dans ton corps. Tu peux arrêter l’alcool pendant deux semaines, moins fumer, manger un yaourt en plus de la pomme le temps des collations, porter plus de poids, faire plus de répétitions etc….
  1. Avoir une activité productrice. Toute activité productrice, comme le réclame le concept des 3P (Les 3 impératifs de la masculinité) cher à l’anthropologue David D. Gilmore est signe de masculinité. Un accomplissement lié à de la discipline et de la persévérance ne fera que renforcer sa Testostérone. Alors, efforce toi de produire au moins une réalisation dans une journée, qu’elle soit professionnelle ou personnelle….

Voici 13 astuces qui ne fera que renforcer ta masculinité… Commence MAINTENANT.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article