Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Développement personnel et Social

[Charisma Creator 6] S'associer à son identité (1ère partie)

23 Août 2009 , Rédigé par UC Publié dans #Loi de l'Attraction

 

 

Votre identité clairement défini est elle en congruence ?

 

Qu’est ce que la congruence ?

 

Ce n'est pas une technique  mais un concept comportementaliste FONDAMENTAL et COMPLEXE.

En ouvrant un dictionnaire, la congruence est un concept mathématique et vient de congru :


 

CONGRU : Qui convient exactement à une situation donnée (Synonyme : convenable / pertinent)



En communication, le concept n’est pas loin de son utilisation vulgaire.

Parlons d'abord du caractère d'incongruence. L'exemple le plus reconnu est lorsque vous dîtes "oui" verbalement et que votre tête fait "non". Vous êtes incongru !!!! Cela signifie que vos niveaux de communication ne sont pas en adéquation. Dans le langage courant, on dit souvent que nos niveaux de communication ne sont pas alignés.

La congruence est donc le fait que tous vos niveaux de communication soient en adéquation.

Quels sont nos niveaux de communication
?
Il en existe 3:
- le verbal
- la tonalité de la voix
- le langage corporel

Quand ces 3 niveaux s'alignent vous êtes congruent. Si vous dîtes "Connard !!!" à un type qui vient de vous faire une queue de poisson en voiture, en criant fort et en le menaçant de votre poing, vous êtes congruent. Si l'un des 3 niveaux n'est pas en accord avec les autres, vous êtes incongruent.

 

Compris ?


Pourquoi sommes-nous incongruent ?
Nous disposons de plusieurs cerveaux (au nombre 3 ou 4 selon les comportementalistes).
L'un gère notre langage. (Le Neo-cortex)
Un autre gère notre corps. (Le Reptilien)
Le troisième gère les sentiments. (Le Mamaire)

Par défaut, ces 3 cerveaux ne sont pas forcément liés entre eux et peuvent entrer en conflit. Lorsque celui qui gère le langage entre en conflit avec le cerveau gérant notre corps, nous sommes en incongruence.

De même, ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi vous avez envie d'aborder une fille et en même temps prendre la fuite ? Deux cerveaux sont alors en conflit.

 

Revenons à notre identité traitée dans les chapitres précédents. Aligner son identité, signifie faire que son identité soit alors alignés sur sa communication verbale, sa tonalité de la voix et son langage corporel.

 

Vous l’aurez compris pour favoriser cette congruence cela passe par l’admission de son identité à ses 3 cerveaux.

 

01/ prêter attention à son vocabulaire transformationnel

 

Nous allons commencer par agir sur notre Neo-Cortex, notre cerveau qui gère notre langage. Lors de vos exercices précédents, avez-vous imaginez quel est le langage que vous désirez utiliser. Etes vous en adéquation avec ?

 

Savez vous que le langage que vous employé peut vous changer la vie ?

 

Tony Robbins dans ses séminaires explique ‘you better watch your tv, your transformational vocabulary’. Nous ferions mieux de prêter attention à notre vocabulaire transformationnel.

 

Lorsque vous décrivez vos expériences, généralement vous allez les décrire selon vos sensations et vos sentiments. C’est la façon dont nous décrivons nos sentiments qui conditionne notre attitude.

 

Deux mêmes individus peuvent vivre la même expérience, mais les sensations peuvent différer. Si vous êtes en panne en bordure d’autoroute avec votre meilleur ami par un temps de pluie, vous pouvez penser que vous avez vécu une ‘journée de merde’, alors que votre ami verra cette journée comme d’un ‘ennui terrible’. (Je ne connais personne qui dirait ‘super, génial tout va bien’).

 

 

Engagement 22 : Lors de nos exercices théâtraux pour aider les gens à intégrer le Code Alpha, nous opérons pour commencer à un petit exercice à deux que je vous invite à faire avec un partenaire.

 

Avec votre partenaire, mettez vous l’un en face de l’autre. A tour de rôles demandez à l’autre ‘salut, comment vas-tu ? ».  L’objectif de cette première partie de l’exercice consiste à trouver des mots positifs différents entre vous jusqu’à épuisement ; répétez la même question tant que votre vocabulaire positif s’épuise.

 

Dans la seconde partie, je vous invite à réitérer le même exercice mais en incluant une partie importante : ajoutez à votre parole l’énergie adéquate (souvent au premier tour, l’un répond  juste « ca va bien » avec une énergie affirmée et sur). L’objectif de cette seconde partie de l’exercice consiste à faire monter l’énergie jusqu’à épuisement (‘je suis en pleine extase’ en manifestant corporellement l’extase).

 

Notez alors dans ce cadre vos réflexions dans votre journal.

- engagement ponctuel -

 

 

 

La valeur et le sens de nos mots nous en dit beaucoup sur nous-mêmes. Nos mots sont des étiquettes, des généralisations. Nous utilisons souvent les mêmes mots tout au long de la journée.

 

De notre langue française, aussi riche soit elle, nous utilisons 1% du vocabulaire existant.

 

Parmi le vocabulaire utilisé, utilisez-vous des mots positifs ou négatifs pour exprimer vos sensations ? Combien de fois par semaine utilisez des mots négatifs comme ‘déprimé’, ‘je sais pas’, ‘maladie’ …. ? Combien de fois par semaine utilisez vous des mots positifs comme ‘enthousiasme’, ‘bonheur’, énergie’ … ?

Amusez vous à écouter les discours de vos collègues ou amis, découvrez vous des mots récurrents. Cette récurrence en dit probablement long sur l’identité de la personne….

 

Ainsi, les généralisations faites de nos expériences deviennent nos propres expériences et réalité. Si vous désirez créer une réalité qui vous pousse à aller de l’avant, vous devez alors utiliser des mots d’encouragement et passionnels.

 

Les mots sont réels, nous devenons nos mots au même titre que nous devenons ce à quoi nous pensons (comme le disait si bien Earl Nightingale).

 

Alors pourquoi ne pas utiliser des mots comme ‘passion’, ‘enthousiasme’ ou ‘énergique’ ?

 

Même si vous n’avez pas de raison, vous pouvez très bien vous dire sous la douche ‘super, je suis super enthousiaste aujourd’hui’, en vous regardant dans la glace ‘waouh !! tu as l’air si énergique aujourd’hui’. Peu importe faite que ce langage positif deviennent votre nouveau vocabulaire transformationnel.

 

Ainsi vous pourrez avoir un point d’ancrage sur ces termes fort, et votre état mental en sera que meilleur.

 

Je me rappelle d’une jeune femme que j’avais reçu en rendez vous qui me disait ‘vous savez, monsieur, aujourd’hui, je ne vais pas bien, je me sens déprimé, il n’y a plus d’emplois en France’.

Pour les gens qui me connaissent, j’ai vécu ce qu’était la dépression, et je peux vous garantir que cette jeune femme ne ‘déprimait’ absolument pas ! Prenait-elle conscience du poids des mots qu’elle prononçait ? Je doute.

 

Quand vous connaissez exactement ce que signifie un terme négatif, je vous garantie que vous le bannissez de votre vocabulaire.

 

Je me souviens juste lui avoir demandé si elle se sentait déprimée ou juste qu’elle n’avait pas le moral. Elle m’avoua alors qu’elle n’avait pas le moral.

 

Si un jour vous vous sentez déprimé, demandez-vous sur une échelle de 1 à 10 comment jugez-vous votre dépression. Tant que vous ne dites pas 10  vous n’êtes pas dans cet état.Entre l’enthousiasme et la dépression, il existe tout un tas d’états  intermédiaire (avant la déprime on trouve l’énervement, la frustration, une baisse de moral etc..)

 

Alignez votre langage avec votre nouvelle identité.

 

 

Engagement 23 : Cette nouvelle semaine, je vous invite à travailler et à prêter attention à votre vocabulaire transformationnel. Prenez une ou deux journées pour vous écouter parler, et les sentiments que vous décrivez. Notez-les dans votre journal. Ces sentiments, et mots analysés sont ils des exagérations ? Évoquent-ils des éléments positifs ou négatifs ?

Prenez 20‘ à noter 3 éléments négatifs que vous ressassez le plus et accordez vous un temps de réflexion pour trouver un terme plus adapté en utilisant la méthode de « 1 à 10 êtes vous … ? » - trouvez une meilleure terminologie à votre ressenti.

Engagez-vous sur 90 jours pour utiliser une meilleure terminologie positive  dans vos descriptions de sentiments ou de sensations.

- engagement trimestriel -

 

Avec ce premier engagement pris, vous allez aligner vos mots, et votre vocabulaire sur une personnalité plus charismatique.

 

 

02. Faire bonne première impression

 

Dans ce sujet, l’alignement va s’opérer plus sur votre langage corporel, et l’impression que vous allez dégagez lors de vos futurs rencontres.

 

Comme le stipule de nombreux coach « on n’a pas de seconde chance de faire une bonne première impression ». Beaucoup estiment que les autres nous jugent au cours des 7 premières secondes.

 

Amusez-vous (vous le faites inconsciemment mais faites le consciemment aussi) à chacune de vos sorties à « préjuger » des autres. Vous croisez une jolie fille dans la rue, quelle impression vous donnent-elles ? Vous croisez un jeune homme casquette retournée avec une bague en or, quelle impression avez-vous ?

 

Je vous invite vivement à faire cet exercice qui vous aidera plus tard pour faire des « approches à froid ». D’un côté, l’impression que vous donne les gens conditionne si vous allez les aborder. En plus, prenez conscience de l’impression que vous donnez, cela vous aidera dans vos approches. L’engagement qui suit va vous aider.

 

Vous avez probablement envie de faire une bonne première impression pour entrer en alignement avec votre nouvelle identité. Suivez alors l’engagement suivant :

 

 

Engagement 24 : Cette nouvelle semaine, je vous invite à consulter le fichier La bonne impression pour y travailler.

Commencez par prendre 15 minutes pour remplir le volet 1 à vous décrire, et quelle image vous pensez donner de vous.  Détachez les volets 2,3 et 4 et faites les passer à 3 personnes de votre cercle Mastermind et demandez leur de remplir chacun leur volet selon leur ressenti ; demandez leur de rester honnête et quoi qu’il vous dise assurez vous de ne pas le prendre mal.

Le lendemain, prenez 45 minutes pour remplir les volets 5,6, et 7 en notant 3 de vos modèles (personnalités, célébrités et amis que vous admirez) et notez vos impressions.

En fonction des résultats de vos amis et de vos admirations je vous invite à vous idéaliser et à remplir le volet 8. Vous allez vous en resservir très bientôt …

- engagement ponctuel -

 

 

Cet exercice est souvent utilisé par des cabinets de recrutements sur des ateliers en Club de demandeurs d’emploi. L’image que nous voulons donner ne correspond pas toujours à l’image perçue par les autres.

 

Dans le prolongement du précédent et pour introduire le suivant, je vous invite à pratiquer un petit secret que seul Napoleon Hill eut.  Ce petit secret est ce qu’il appelle son conseil invisible. Chaque soir pour trouver son sommeil, Napoleon Hill s’endormait en visualisant dans sa tête un conseil d’administration avec ses modèles. Le président du conseil était lui-même. Il s’adressait à chacun de ses membres pour améliorer sa situation.

 

C’est Partyman qui nous a initiés à cette application. Il utilise cette technique depuis des années, son conseil étant composé de Vic Johnson, de Carlos Xuma, de Mystery, David DeAngelo et de Tony Robbins. Chacun a sa place dans son entreprise. Il se couchait avec eux, et le matin sous la douche chacun lui donnait le petit conseil du jour.

 

Je vous invite en vous fondant sur les modèles notés dans l’engagement précédent (#24) de les visualiser pour vous aider à mieux vous percevoir et développer une impression plus congruente avec la personne que vous souhaitez devenir.

 

 

03.  Perfectionnez sa méditation

 

Dans cette troisième partie nous allons travailler sur notre cerveau mammaire avec le principe de méditation. La semaine suivante, nous ne ferons qu’approfondir cette technique de manière plus approfondie.

 

La méditation est le simple processus de focalisation son attention pendant une période de temps. Tout au long de vos journées, votre esprit est sollicité par tout un tas de pensées et d’émotions. Imaginez-vous avec le pouvoir de centrer toute votre attention sur un point qui vous est bénéfique ! Une cure de jouvence ?

 

Apprendre à méditer permet de :

01.  Projeter une image de vous calme et confiante aux autres,

02.  Vous réveiller chaque matin avec une énergie implacable pour tenir vos journées,

03.  Prendre le contrôle sur vos pensées / sentiments

04.  Développer un caractère non-réactif mais proactif

05.  Tenir une conversation avec fierté et dignité

06.  Mieux vous comprendre.

 

Nous avons vu précédemment une technique de méditation où il s’agit de se focaliser sur sa respiration, c’est ce que les méditant appel la technique du Centrage. Or, il existe d’autres formes de méditation comme la Visualisation (fondée sur l’image), Le Mantra (autour du son) ou la contemplation (fondée sur le ressenti).

 

Dans le cadre de la congruence, je vous invite cette semaine à appliquer une forme qui regroupe ces quatre techniques pour devenir peu à peu la personne que vous souhaitez devenir tout en utilisant son subconscient. N’oubliez jamais : vous devenez ce que vous pensez …

 

 

Engagement 25 : Cette nouvelle semaine, je vous invite à méditer sur votre identité convoitée. Relisez au besoin avant chaque méditation votre mission personnelle, ou réfléchissez sur un point de la nouvelle personnalité souhaitée.

Dans un engagement précédent, vous avez étudié les préceptes de la méditation pendant 5 minutes minimum. Cette fois-ci, je vous invite à le faire pendant 30 minutes.

Visualisez-vous avec cette personnalité, comment vous portez vous ? Quel vêtement portez-vous ? Comment vous vous tenez ? Que dites-vous ? Que faites-vous ? Comment vous comportez vous avec les autres ? Avec les femmes ? Que ressentez vous ?

Prenez 30 minutes minimum par semaine, ou par jour (c’est mieux) pour visualiser votre soi. Vous aurez probablement besoin d’une musique pour rentrer en Onde Alpha. Si nous devons vous en recommander ce serait la série de Kelly Howel, allez ici.

- engagement hebdomadaire / journalière -

 

 

Cet engagement va nous servir de base pour la deuxième partie pour étudier sa congruence. Lors de la prochaine session, nous allons vous apporter quelques compléments pour parfaire sa méditation avec Huna (cf. article blog correspondant) avant de faire un point sur son identité et ses talents de méditant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article