Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  Développement personnel et Social

Les 4 Archétypes d'Echec Sexuel

4 Décembre 2011 , Rédigé par Undercover Publié dans #Sexe

 

 

Selon le livre de Daniel Rose TheSexGodMethod, on peut convenir de 4 personnalités qui assurent un échec dans les prouesses sexuelles. A chacune de ces personnalités correspond des croyances sous jacentes.

 



  1. L’amant perpétuel

 

L’amant perpétuel est l’homme qui ne cesse de faire l’amour et qui se contente de faire plaisir à sa partenaire. Il est parfait pour satisfaire les envies de sa partenaires, il sait varier les plaisirs sexuels et partage activement à l’acte.

 

Dans le cas de l’amant perpétuel, il manque à son devoir d’amant dominant. Une fois n’est pas de trop pour te rappeler qu’une femme adorent un homme dominant ; l’homme dominant est celui qui mène la danse au lit, parfois il amène une douleur psychologique ou parle comme un acteur X.

 

L’amant perpétuel croit que pour bien faire, il lui suffit de rester gentil, c'est-à-dire d’assouvir les désirs de sa partenaire.

 

  1. Le robot sexuel

 

Le robot sexuel n’apprécie pas l’acte sexuel en lui-même mais il apprécie le fait de « baiser ». En effet, il parle crument, peut apporter une violence sexuelle (en adoptant des positions sexuelles dominantes), il sait varier les plaisirs d’une femme et profite de l’instant présent.

 

Ceci étant, le robot sexuel manque d’émotions – il évite tout investissement émotionnel et ainsi chez lui il manque d’intensité dans l’acte. Souvent, avec le robot sexuel l’acte peut être rapide ; il se préoccupe plus de lui que de sa partenaire.

 

Pour le robot sexuel, le sexe est un instrument de satisfaction personnel et il pense que les femmes ne sont que leur objet sexuel

 

  1. Le bûcheur monotone

 

Le bûcheur monotone va lors de la première relation faire un effort conséquent pour satisfaire sa partenaire. Mais une fois une relation engagée, son engagement sexuel devient monotone et peu varié.

 

Le bûcheur monotone sait parler et se comporter avec les femmes au lit, en alternant des positions sexuelles dominantes avec une forte intensité émotionnelle. Il est capable de s’investir dans l’acte sexuel mais il manque de variété et sa partenaire se lasse très vite de ce type de partenaire.

 

Il est souvent bon, mais c’est trop. Trop de bons comportements est un mauvais comportement. Le bûcheur monotone doit apprendre à varier ses comportements sexuels.

 

Il est capable d’être un jour une bête sexuel, le lendemain un amant passionné et le surlendemain un maître tantrique. Mais il est incapable d’être les 3 en même temps.

 

  1. Le technicien sexuel

 

Le technicien sexuel est l’homme qui connait toutes les techniques sexuelles par cœur.  Il maitrise le Kamasutra par cœur, et techniquement c’est un bon coup.

 

Au-delà de ses prouesses techniques, il sait également se comporter comme un mâle dominant, capable d’entrer en symbiose avec sa partenaire et il sait varier les plaisirs. Par contre, il tend à trop réfléchir à ses performances sexuelles et ne se laisse pas forcément aller.

 

Il tend à trop penser pendant l’acte, et il ne parvient pas à s’immerger dans l’acte lui-même. Pour lui le sexe est une capacité, un talent et une compétence.

 

Ainsi, ces 4 archétypes tombent dans un schéma qui les défavorise dans l’acte sexuel. En reprenant leur faiblesse à chacun nous pouvons distinguer 4 forces importantes dans l’acte sexuel, à savoir :


La dominance

L’émotion

La variété

L’immersion

 

Commencez par vous évaluer sur ces 4 critères, et voyez à quel archétype vous vous rapprochez. Commencez par vous améliorer sur un de ces points.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article