Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  Développement personnel et Social

Les 4 Images Masculines Classiques

27 Novembre 2011 , Rédigé par Undercover Publié dans #Style de vie

 


 
  1. L’image du « je-m’en-foutisme »

 

http://www.weblettres.net/blogs/uploads/g/GUILLEMAIN/12343.jpg

 

 

Je viens juste de me réveiller ! Rien à péter !

 

Comme tu t’en doutes déjà, les personnes qui s’y conforment se contrefichent de leur image ! En réalité, quand elles s’habillent elles enfilent ce que leur tombe sous la main à 1,50 mètre de diamètre.

 

Que les fringues soient crades, tâchés ou puants, aucune importance ! Ces personnes n’étudient pas du tout l’image qu’ils renvoient aux autres. Même un homme ivre peut avoir une meilleure image !

 

Généralement, les personnes qui se contentent de ce langage finissent leurs weekends seuls !

 

En général, ils agissent selon leurs envies et l’instant présent : ils ne font que subir les événements, ils se contrefichent de tout ! Ils recherchent la facilité et se laisse aller selon les situations. Ils ne prennent quasiment jamais position, car de toute façon que tu leur parles politiques, sorties etc.… ils s’en foutent !

 

Quand Parlons-Nous De Ce Langage ?

 

C’est souvent en émergeant de son lit après une nuit fortement agitée et arrosée. Autrement, force est de constater que les hommes qui n’ont aucune vie sociale, et encore moins amoureuses tendent à se délaisser et donc à utiliser l’image du « je-m’en-foutisme »

 

Qui sont les natifs ?

Ce sont les « no-life », des informaticiens et des gamers (ces passionnés de jeux vidéo).  Ce sont aussi les Tanguy quarantenaires qui habitent toujours chez papa et maman.

 

Les Stéréotypes de cette image ?

Seth Rogen

 

  1. L’image de la personne «cool»

 

 

 

Cool, non ?

 

Les individus qui parlent ce langage ont un air relâché, un air cool quoi ! En général, ils expriment une bonne confiance en soi, et la mode empruntée leur appartient. Souvent, le mec cool apparait comme s’il n’avait besoin que de lui, et ainsi les proches désirent en général trainer avec.

 

Leurs fringues sont souvent conçues pour flatter leur corpulence et ne sont qu’une extension physique de leur identité psychologique

 

Pour ceux qui sont athlétiques ou musclés, tu peux construire une garde robe qui va contraster avec ton teint naturel, cela aura pour effet d’attirer l’attention sur tes atouts physiques. Si tu es une personne soigneuse et que tu portes des fringues larges, tu ne feras qu’attirer l’attention sur ton visage. Que tu sois artiste, homme d’affaires ou chômeur, tes fringues révèlent toujours ta personnalité, même subtilement.

 

Ce langage est communiqué dès que tes fringues se conforment naturellement à ta corpulence naturelle.

 

Leur langage corporel exprime également une bonne confiance en eux ; ils se tiennent droit, relâché, avec autorité et paraissent flegmatiques. Verbalement, ils expriment leur indépendance, et assume leur personnalité en affichant leurs positions et une certaine assertivité.

 

Quand Parlons-Nous De Ce Langage ?

 

Nous parlons souvent ce langage lorsque nous séjournons dans un lieu familier, et que nous avons l’approbation des personnes environnantes. Tu exprimes aussi ce langage après avoir accompli une petite fierté.

Qui sont les natifs ?

 

Ce sont les genres de mecs que tes copines ne cessent de regarder.

 

Les Stéréotypes de cette image ?

 

George Clooney / Miles Davis

 

  1. L’image de la personne qui en fait des tonnes

 

 

Et là, y’a rien !

 

Cette image vient souvent d’un désir de montrer son côté féminin au grand public. Attention, je ne prétends pas que ce langage incite les hommes à se mettre du rouge à lèvres ou à se faire une pédicure !

 

En fait, les hommes qui utilisent ce langage passent généralement plus de temps dans la salle de bain que leurs amies. Ce sont souvent des hommes qui portent des jeans immaculés, des sous-vêtements assortis, des sacoches, des polos, des boucles d’oreille etc

 

Certes, il faut s’habiller proprement et correctement ! Mais n’y passe pas non plus trop de temps ! Tu risquerais de passer plus de temps que tes propres copines ! Ce langage exprime soit que tu es obsédé par la mode soit une volonté déplacée de se montrer.

 

Leur attitude ressemble aux jeunes enfants qui ont ce besoin de se faire remarquer des autres. Ils ont une volonté de sortir de la masse en sur-jouant chaque trait de leur personnalité. Cela peut être un excès d’humour ! Mais trop d’humour tue l’humour J

 

De la même façon, ces personnes ont tendance à être vantard, à dire plus qu’à faire. Ce sont souvent le cas des hommes qui parlent trop de cul à telle point que nous doutons de la véracité de leur propos.

 

Quand Parlons-Nous De Ce Langage ?

 

C’est le cas quand tu sens que ta copine est mieux fringuée que toi et que tu as l’envie de revenir chez toi pour te changer. C’est également le cas d’une personne qui s’est enfermée pendant longtemps à faire du « je-m’en-foutisme » et qui d’un coup veulent trop en faire.

 

Qui sont les natifs ?

 

Les mannequins, célébrités ou les personnes dans la mode.

 

Les Stéréotypes de cette image ?

 

Jersey Shore / Kanye West

 

 

  1. L’image du « casse-toi pov’ con »

 

Moi pas content ! Vas te faire e Julé.

 

Cette image est fréquemment véhiculée par des gens qui pensent être un cadeau béni des dieux … voire même, ils se prennent pour dieu lui-même ! Aucun espace n’est suffisamment grand pour satisfaire leur Ego.

 

Ce sont ces mêmes personnes qui réclament des dommages et intérêts dès que leur nom est mentionné sans leur accord (c’est le cas du chanteur Prince qui s’est attaqué à ses propres fans)

 

Une fois que ces personnes quittent leur scène social, certains mots comme « cons », « trou du cul », « p’tite bite » sortent de la bouche des autres comme par soulagement.

 

Souvent vêtus de vestes de costard matelassé, portant un collier mafieux italien, ou des T-shirt ostentatoires, ils se montrent en affichant des habits qui sous-entendent leur supériorité.

 

Ils l’assimilent comme une donnée factuelle et le font savoir aux yeux de tous. Cette image est souvent véhiculée dans le cinéma avec des personnages comme Gordon Gecko (Wall Street) ou la télé avec Tony Montana (Les Sopranos).

 

Ces personnages prennent les autres de haut, et manifestement ils paraissent hyper confiant, à l’image du langage je suis un « mec cool ». Parfois, ils peuvent être insultant et n’ont aucune empathie pour les autres mais ce sont leurs intérêts personnels qui priment par-dessus tout !

 

Quand Parlons-Nous De Ce Langage ?

 

Nous parlons ce langage en interagissant avec une personne qui nous ignore ou qui ne s’intéresse pas à nous au bout de 20 minutes de conversation. Il en va de même envers les personnes qui ne te demandent même pas ton opinion.

 

Qui sont les natifs ?

 

Ce sont ces connards qui regardent au dessus de toi pour voir avec qui parler de plus important. Ce sont aussi ces personnalités qui parlent d’eux-mêmes à la troisième personne.

 

Les Stéréotypes de cette image ?

 

Je ne donnerais pas de nom pour ne pas faire de diffamations, mais certains chefs d’entreprises connus véhiculent cette image.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article